Des chèvres menacées de disparition !

J’ai le plaisir de vous présenter, aujourd’hui, la race de chèvre que j’ai choisi pour mon élevage : la chèvre Poitevine ! Au pelage mi-long, de couleur brune foncée marquée de blanc au ventre, aux pattes et à la tête, la chèvre Poitevine est menacée de disparition. Les deux races classiques Alpines (robe chamoisée) et Saanen (robe blanche) lui ont volé la vedette en ayant été hyper sélectionnées depuis les années 60  pour leur forte production de lait, synonyme de rentabilité.

Chèvre poitevine

Aujourd’hui, la race bénéficie d’un programme de sauvegarde et, n’ayant pas été particulièrement sélectionnée pour sa productivité, elle a gardé un lait de grande qualité fromagère, au goût unique. Enfin, la chèvre Poitevine, qui serait « la dernière représentante d’un type indigène commun », est particulièrement adaptée aux élevages peu intensifs, à la végétation de broussailles et au climat océanique.

Race Poitevine

Mais si des passionnés de biquettes « Alpines » s’attendaient à retrouver leur race préférée, à la couleur chamoisée (type chevreuil), qu’ils soient rassurés ! En effet, du fait de la croissance lente de la Poitevine, je vais également prendre des Alpines afin d’assurer un minimum de production de lait. Les deux races arriveront donc début mars.

D’ici là, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter du site internet https://chevrettesduterril.fr/

Biquettement vôtre,

Julien.

Chèvre poitevine

Publicités

Une réponse à “Des chèvres menacées de disparition !

  1. Bonsoir Monsieur,
    Je vous félicite pour votre projet c’est vraiment super.
    Pourriez vous s’il vous plait m’informer de la prochaine porte ouverte pour le mois d’octobre, j’habite la comme de Condé sur l’escaut c’est plus ou moins à une cinquantaine de kms de chez vous, je ne reçois pas le journal des festivités de la région.
    Par la même occasion, je me permets de vous demander si vous allez vendre du lait aux particuliers, en effet je recherche pour ma consommation personnelle du lait de chèvres mais aucune exploitation ne veut m’en vendre.
    Espèrant vous lire prochainement, je vous souhaite la réussite dans votre exploitation.

    Bien cordialement.
    Mme RUFFIN Anne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s